Abracadabra, tes examens tu réussiras, l’édition 2022

C’est parti pour mon marronnier du mois de janvier : les produits porte-bonheur destinés aux lycéens qui passent les concours d’entrée à l’université.

Vous pouvez retrouver ici et les précédentes éditions pour plus d’informations sur le pourquoi du comment.

Après l’hégémonie de Daruma l’an dernier, cette année les marques ont un peu triché en optant pour une tendance 2 en 1 : des emballages nouvel an et porte-bonheur à la fois.

Lire la suite « Abracadabra, tes examens tu réussiras, l’édition 2022 »

Tōka-Ebisu au sanctuaire Nishinomiya

Les gens qui me connaissent « en vrai » pourront le confirmer : je ne suis pas une personne réactive ni efficace.

Bref, un an après l’avoir promis, voici mon article consacré au festival Tōka-Ebisu (十日戎) auquel j’ai assisté… il y a 12 ans 😬

Oui, je suis un cas désespéré…

Lire la suite « Tōka-Ebisu au sanctuaire Nishinomiya »

Comment rêver du Mont Fuji ?

Au Japon, il est dit qu’il est de bon augure de rêver du Mont Fuji, d’un faucon ou d’aubergines lors du « hatsuyume », le premier rêve de l’année.

Cette liste donne un peu l’impression d’un inventaire à la Prévert mais évidemment, il y a une raison à tout : le Mont Fuji fait penser au mot 無事 (buji, sans problème), le faucon qui se dit 鷹 (taka) en japonais est homophone de 高い (takai, haut / élevé) et les aubergines 茄子 (nasu) évoquent le verbe 成す (nasu également) qui signifie accomplir.

Par contre, pas facile de rêver sur commande et personnellement je n’ai jamais réussi à voir en rêve ce trio gagnant qui m’assurerait une année géniale !

Il existe plusieurs astuces qui permettraient d’y parvenir et que je compte tester ce soir, qui d’autre est partant ?

Lire la suite « Comment rêver du Mont Fuji ? »

Mais t’as quel âge ?!?

Lorsque j’ai annoncé il y a quelques temps sur Instagram que ma fille allait célébrer la cérémonie de 7-5-3 (shichi-go-san) cette année, j’ai reçu plusieurs messages surpris qui me disaient « mais elle a 2 ans ta fille, pas 3 ans » 😳

Oui, c’est exact ! Mais c’est l’âge correct auquel il « faudrait » effectuer son 7-5-3 d’après la manière qui permet traditionnellement de calculer l’âge au Japon.

Lire la suite « Mais t’as quel âge ?!? »

Inoko no iwai, la fête des petits marcassins

Même si l’automne ne fait que commencer, dans l’ancien calendrier japonais c’est déjà l’hiver avec la saison 立冬 (rittō, établissement de l’hiver).

Avant 冬至 (tōji, le solstice d’hiver) et ses traditions pour passer l’hiver en bonne santé, il existe un autre événement pour mettre toutes les chances de son côté : 亥の子の祝い (inoko no iwai, littéralement « la célébration des enfants du sanglier »).

Et miam, il y a encore de la nourriture dans l’histoire !

Lire la suite « Inoko no iwai, la fête des petits marcassins »

Le maxi-pudding de kabocha 🎃

Comme je le disais dans mon dernier post, « l’automne de l’appétit » est là et il faut vite profiter de toutes les bonnes choses à manger.

J’ai trouvé la recette suivante dans un vieux numéro de la revue culinaire Orange Page à la bibliothèque il y a quelques années – et depuis c’est devenu un incontournable de l’automne chez nous.

Je ne suis pas sûre qu’il soit possible de trouver facilement des potirons de la variété kabocha en France mais n’hésitez pas à tester avec du potimarron !

Lire la suite « Le maxi-pudding de kabocha 🎃 »

Quelques livres pour accueillir l’automne

Bonjour, ça faisait longtemps !

Après avoir laissé ce blog à l’abandon ces derniers mois pour cause de fatigue / petit moral, me revoilà 😬

Aujourd’hui commence ma saison préférée, d’où cette petite sélection de jolis livres dédiés à l’automne.

Lire la suite « Quelques livres pour accueillir l’automne »

Le minazuki, un wagashi-glace ?

Le milieu de l’année est un moment important au Japon sur le plan symbolique. Outre le rituel de purification Nagoshi no harae, il existe également dans le Kansai une délicieuse tradition : la dégustation d’un wagashi (gâteau traditionnel) appelé minazuki.

Lire la suite « Le minazuki, un wagashi-glace ? »

Le Nagoshi no harae ou rituel de milieu d’année

Le mois de juin touche déjà à sa fin ! Pour marquer le passage à la seconde moitié de l’année, il existe un rituel important au Japon : le nagoshi no harae (夏越の祓).

Remontant à l’ère Nara, il a traditionnellement lieu le 30 juin et permet de se purifier et de prier pour une bonne santé jusqu’à la fin de l’année.

Lire la suite « Le Nagoshi no harae ou rituel de milieu d’année »
Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer